L'art d'Hawaii

L'art hawaiien - divers et complexe

La beauté des îles hawaiiennes a inspirée d'innombrables artistes pour la création de certaines des plus précieuses œuvres du monde. Les amateurs d'arts en visite à Hawaii pourront découvrir que le milieu artistique local est unique et très riche. De nombreux artistes de ce melting-pot du pacifique travaillent sur divers média pour créer des œuvres spéciales.

L'art d'Hawaii est divers et complexe, avec un large éventail de styles qui plaira aux connaisseurs de tout âge. Des jolies dessins sur bois de koa, des photographies de surf, des tissages de noix de coco, des leis, des bijoux souvenirs, des peintures, l'art à Hawaii a de quoi plaire à tout le monde et inspirer les cœurs et les esprits de ses spectateurs.

Na Hana Noeau - la beauté au service de l'utile

Beaucoup des œuvres d’arts créées sur les îles aujourd'hui prennent leurs racines dans l'ancienne culture hawaiienne. Les anciens artistes hawaiiens étaient des artisans talentueux avec un standard de travail élevé et un point de vue artistique unique. Ils croyaient que chaque tâche était un test de soi-même et de leur dévouement à la culture et la religion hawaiienne. Par des études rigoureuses et une attention soutenue, un artisan pouvait exploiter le mana (pouvoir ou esprit) des dieux et, en retour, les apaiser et créer de la vertu.

Na hana noeau signifie "travaux pertinents et recherchés" et représentent les œuvres artistiques des anciens, qui étaient belles autant que fonctionnelles. Les hawaiiens appliquaient des principes esthétiques à la création d'objets usuels, car chacune de ces créations devait refléter le mana qu'elle était sensée posséder. Les na hana noeau de l'ancienne Hawaii comprenaient du kapa, un matériel polyvalent coloré, du lauhala, feuilles de hala tressées ayant divers usages, du bois de koa, découpés selon les besoins, et du hulu mano, œuvres en plumes, utilisées comme signe de distinction et de décoration.

Le kapa est un matériau créé à partir du bois du Wauke (Murier à Papier). Le tronc d'un de ces arbres, soigneusement choisi, se voyait retirer de son écorce couche par couche. Les couches intérieures étaient trempées dans l'eau de mer, laissée à fermenter puis battu sur de la roche avant d'être séchées au soleil. Quand une quantité d'écorce suffisante avait été collectées, l'ensemble était à nouveau trempé puis pressé. L'écorce était ensuite laissée à fermenter et ramollir sous des feuilles de bananes. L'écorce adoucie était ensuite pétrie, battue au maillet, remouillée, puis le processus était recommencé deux ou trois fois. Le "tap, tap, tap" du kapa battue était reconnaissable entre tous et pouvait être entendu à des kilomètres à la ronde.

Les bandes obtenues étaient cousues ensemble pour former un tissu de la surface voulue. Si le matériau était destiné à devenir une couverture ou un habit, des morceaux de bambou ou de ohia plongés dans un colorant naturel servaient à peindre des motifs complexes et répétés sur le tissu. Mais le matériau pouvait aussi être tressé en cordes pour des filets de pêches. Les couvertures, les lava lavas (habits), les voiles de canoë et les muumuus sont seulement quelques unes des utilisations qui étaient faite du kapa. Bien que cette méthode de fabrication à partir du kapa ait virtuellement disparue, quelques artistes passionnées continuent de faire vivre cette tradition aujourd'hui, comme le célèbre artiste Puanani Van Dorpe qui travaille plus de 8 heures par jour à faire des répliques des anciens motifs sur kapa.

Les lauhala (les feuilles de hala) est encore pratiqué aujourd'hui pour la fabrication de nombreux produits, des chapeaux aux tapis. Les feuilles sont séchées puis mouillées pour donner une texture finement tissée pour donner diverses formes. Les lauhala peuvent être finement tissées en une surface rigide ou plus relâchées pour des structures plus souples.

Le hulu manu, la création avec des plumes, était utilisé pour faire de beaux ornements colorés à destination des chefs hawaiiens de haut-rang (les alii). Des chasseurs d'oiseaux, les kia manu, étudiaient soigneusement les comportements de ces bêtes, en particulier les iiwi, les oo, les mamo, les apapane, les nae et les ahuula, et pistaient ceux dont les plumes répondaient aux besoins du projet en cours. Des capes en plumes appelées ahuula, des étendards en plumes appelées kahili, des hochets en plumes nommés les uli uli et des bracelets, les kupee, étaient quelques uns des objets réalisés avec des plumes. Les capes les plus longues nécessitaient le plus d'attention, étaient les plus colorées et avaient les plus provenant des oiseaux les plus rares; en conséquence elles étaient réservés aux chefs les plus importants.

Le roi des arbres hawaiiens, le koa, était utilisé pour construire toute sorte de choses, des canoës de mer géants, des petites balles, des oo (pelles), des tikis, des calebasses,...La décoration était faite à l'aide d'un koi ou d'un adze, et les artisans devaient passer des années d'apprentissage pour maîtriser cet art difficile. Le koa est encore largement utilisé aujourd'hui, mais dans une moindre mesure.

La couture hawaiienne

La couture, bien qu'elle ait commencé à être pratiquée récemment, a ses racines dans l'ancien art du tissage de kapa. Influencé par la manière de coudre des missionnaires d'Hawaii, la couture indigène prit son essor et incorpora des motifs inspirés par la beauté des îles et le mana des ancêtres. Kapa apana désigne une méthode hawaiienne de couture dans laquelle trois couches sont accollées, la couche supérieure de décoration, la couche du milieu faite de fibres et une couche inférieure. Vous pouvez trouver une large variété de designs naturels, des motifs de feuilles, de fleurs et d'autres représentations symboliques.

Les images peuvent également représentées des endroits spéciaux, des généalogies royales, des évènements historiques et des pensées abstraites. Chaque maille contient des significations et des intentions nombreuses. Un tissu représentant un ulu, le fruit à pain, symbolise l'alimentation et est supposé apporter à son créateur la prospérité. Beaucoup de gens croient que les tissus hawaiiens contiennent l'esprit de leur créateur et transmettre l'aloha. Auparavant, un tissu pouvait être enterré en même temps que l'artiste qui en était à l'origine pour que son esprit reste intègre. Bien que la plupart des motifs des anciens tissus hawaiiens aient été perdus, les tisserands d'aujourd'hui incorporent des dessins traditionnels à côté de ceux plus contemporains pour conserver cette pratique culturelle bien vivante.

La Fondation Nationale pour la culture et l'art d'Hawaii (HSFCA)

Mis en place par l'Etat d'Hawaii en 1965, la HSFCA est destinée à préserver, promouvoir et perpétuer les arts à Hawaii. Des subventions fédérales aident la HSFCA à poursuivre sa mission d'accroître l'intérêt pour sa vision de l'art. Des moyens d'éducation ont été mis en place, comme la Loi sur l'Art dans les Bâtiments Publics qui initia le programme visant à amener l'art sur les places publics, ou le programme pour les artistes dans les écoles de 1970, le premier programme à dimension national mettant en contact les étudiants et des artistes professionnels.

On n'a pas besoin de visiter un musée ou une galerie d'œuvres d'art pour trouver des œuvres hawaiiennes. Quand on explore les îles hawaiiennes, il est presque impossible de manquer les omniprésentes touches artistiques ornant les monuments historiques, les bâtiments publics, les bibliothèques, les centres commerciaux, les aéroports, les parcs et les plages. Des statues de bronze géantes ou lei de coquillages ou de plumes, l'art à Hawaii est profondément spirituel et empreint de symbolisme.

Les musées d'art à Hawaii

Oahu

Bishop Museum
(808) 947-2458 2005 Kalia Rd
Honolulu, HI

Bishop Museum-Main Campus
(808) 848-4158 1525 Bernice St
Honolulu, HI

Hawaii Army Museum
(808) 955-9552 Saratoga Rd & Kalia Rd
Honolulu, HI

Lassen Museum
(808) 923-3435 2250 Kalakaua Ave
Honolulu, HI

Military Aviation Museum
(808) 836-7747 95 Nakolo Pl # 25
Honolulu, HI

Mission Houses Museum
(808) 531-0481 553 S King St
Honolulu, HI

USS Bowfin Submarine Museum
(808) 423-1341 11 Arizona Memorial Dr
Honolulu, HI

Kauai

Grove Farm Homestead Museum
(808) 245-3202 4050 Nawiliwili Rd
Lihue, HI

Kauai Museum
(808) 245-6931 4428 Rice St
Lihue, HI

Waioli Mission House Museum
(808) 245-3202 4050 Nawiliwili Rd
Lihue, HI

Maui

Bailey House Museum
(808) 244-3326 2375 Main St # A
Wailuku, HI

Lahaina Museum Shop
(808) 661-1959 648 Wharf St # 202
Lahaina, HI

Paper Airplane Museum
(808) 877-8916 70 E Kaahumanu Ave # B7b
Kahului, HI

Whalers Village Museum
(808) 661-5992 2435 Kaanapali Pkwy # G8
Lahaina, HI

Wo Hing Temple Museum
(808) 661-5553 858 Front St
Lahaina, HI

L'Île Principale d'Hawaii

Lyman House Memorial Museum
(808) 935-5021 276 Haili St
Hilo, HI

Pacific Tsunami Museum Inc
(808) 935-0926 130 Kamehameha Ave
Hilo, HI

East Hawaii Cultural Center
(808) 961-5711 141 Kalakaua
Hilo, HI 96720

Hulihee Palace Museum
(808) 329-1877 75-5718 Alii Drive
Kailua-Kona, HI 96740