Lei de fleurs


La tradition hawaiienne des leis

Hawaii et les leis de fleurs sont pratiquement synonymes. Le lei est le symbole parfait de la beauté des îles hawaiiennes et de l'esprit de l'aloha répandu à travers Oahu, Maui, Lanai, Kauai, Molokai, Niihau, Kahoolawe et l'Île Principale d'Hawaii. Tout le monde a déjà vu un lei de fleur, que ce soit en visitant l'archipel ou dans les médias. Si vous n'avez pas eu le privilège d'en porter un, vous ne devez pas manquez cette occasion lors de votre prochaine visite dans les îles. Les leis parfumés, comme le lei de pikake, est une bénédiction pour les sens de même qu'un engageant signe de bienvenue.

Les leis d'orchidées, de pikake, de plumeria, d’ohia lehua et de maile sont quelques unes des nombreuses variétés trouvées à Hawaii. Bien que les leis les plus typiques soient fait de fleurs fraîchement cueillis, un lei peut être fait de feuilles, de coquillages, de graines, de fleurs séchées, de confiseries et bien d'autres matériaux. Les leis de fleurs sont fabriqués avec du fil et une aiguille, mais peuvent aussi être tressés, noués ou enfilés.

Un lei est un cadeau particulier, il n'est pas seulement joli, il représente aussi un don du temps de celui qui la fabriquer, car chacun est soigneusement fait à la main. Les leis peuvent être portés autour du cou ou autour d'un chapeau (lei papale). Certains sont fait de motifs complexes de fleurs attachées délicatement et peuvent se conserver plusieurs jours si on les garde au frais.

Le lei d'aujourd'hui est différent de celui de l'ancien Hawaii. Avec la diminution des plantes et des fleurs indigènes, les fabricants de leis ont du s'adapter aux matériaux disponibles. Quand quelqu'un reçoit un lei fait avec une fleur rare ou poussant dans des endroits peu accessibles, c'est un grand honneur qui est fait. Certains leis, comme ceux créés pour la gigantesque statut du Roi Kamehameha à Aliiolani sur Oahu, font plusieurs pieds de long et leur fabrication dure des heures voire des jours entiers.

L'art de fabriquer un lei

La fabrication de ces colliers est un art très important pour certains. Pour trouver les fleurs hawaiiennes les plus prisées, une longue recherche doit être faite. Il y a deux catégories de leis de nos jours, les traditionnels, également appelés les polynésiens, et les modernes. Les leis traditionnels utilisent la beauté de plantes hawaiiennes natives et comportent de nombreux symboles. Les leis modernes peuvent inclure de fleurs importés par les européens ou des matériaux conservables comme de la soie, du satin, du fil, de la cellophane, des fausses fleurs ou du ruban.

Les touristes peuvent voir des précieux leis de plumes ou de coquillages vieux de plus de cent ans exposés au Musée Bishop sur Oahu. Aujourd'hui, les leis de coquillages rares, comme le coquillage Niihau, sont très recherchés par les collectionneurs et les amateurs de leis, et peuvent coûter des centaines ou des milliers de dollars.

Dans l'ancienne Hawaii, les leis étaient portés comme des signes de distinctions ou de rang - un chef de haut rang pouvait être reconnu par le type, le motif ou la complexité du lei qu'il portait. Les leis pouvaient aussi symboliser l'imminence d'un évènement important, une naissance, une mort, un accord de paix et une guerre gagnée. Un lei étaient portés durant des cérémonies religieuses, pour demander aux dieux d'apporter la sécurité ou la prospérité. Les différentes fleurs ou plantes avaient des significations distinctes et étaient utilisées en conséquence.

Les leis étaient aussi fait d'os, de dents et de cheveux, et pouvaient être tissés avec de la coque de noix de coco, de l'olona, des bananes ou de la fibre d'hau. Auparavant, et aujourd'hui encore dans de nombreuses familles, il est tabou pour une femme enceinte de porter un lei car la corde autour du coup peut symboliser le cordon ombilical qui s'emmêle.

Protocole

Un lei est offert pour de nombreuses raisons - il peut signifier l'amour, l'amitié, la bienvenue, l'affection, l'adieu, un vœu de bonheur, une félicitation, une remise de diplôme, l'union d'un mariage, la santé, la naissance, la mort, et beaucoup d'autres messages de paix. Il n'y a pas d'âge limite pour recevoir un lei. Aujourd'hui, un baiser sur la joue accompagne le don d'un lei, mais c'est une pratique nouvelle.

Un lei bien porté pend autant sur le dos que sur la poitrine, plutôt qu'être suspendu au cou. Quelque soit l'occasion, anniversaire, mariage, naissance ou autre, le lei fait partie de toute célébration à Hawaii. Pendant la période de remises de diplomes ou de passage à l'université, les familles et les amis offrent de nombreux leis au jeune diplômé, qui bien souvent peut difficilement voir à travers tous ces colliers! En effet, la tradition veut que celui qui reçoit un lei ne le retire pas tant qu'il est en présence de celui qui le lui a offert.

Les leis sont utiles dans de nombreux évènements de la vie quotidienne, du tourisme à des évènements religieux ou politiques. Le gouverneur d'Hawaii et d'autres personnages haut placé dans la hiérarchie politique peuvent porter des leis en public, durant les fêtes nationales ou même quotidiennement.

Le Lei Day (Jour du Lei)

Uniquement à Hawaii, le 1 mai est le Lei Day dans les îles, et des fêtes pendant lesquels on fabrique et échange divers types de lei ont lieu, avec musique et divertissement et, bien entendu, plein de choses à manger. Célébré pour la première fois le 1 mai 1928, les festivités du "May Day is Lei Day" ("le Premier Mai est le Jour du Lei") se sont répandues sur toutes les îles. Le lei Day est fêtés dans la plupart des écoles et des prix récompensent les fabrications de lei les plus jolis.

Chaque île a son lei officiel:

Oahu - Le lei ilima (jaune)
Maui - Le lei lokelani akala (rose vif)
Kauai - Le lei mokihana (violet)
Hawaii - Le lei lehua (rouge)
Molokai - Le lei kukui (vert argenté)
Lanai - Le lei kaunaoa (orange)
Kahoolawe - Le lei hunching (gris argent)
Niihau - Le lei pupu (coquillages blancs)
Molokini - Le lei limu kala (bleu)

La beauté étourdissante des paysages hawaiiens et la gentillesse des habitants de ces îles continuent d'être transmises avec le partage de lei hawaiien. Si vous visitez les îles, vous pouvez trouvez des points de vente de leis partout, dans un aéroport comme dans Chinatown en passant par les petites routes de campagnes. Si vous n'avez jamais donné ou reçu un lei de fleurs fraîches, prenez le temps de goûter à cette tradition ancestrale.