Histoire de Hawaii

Le commencement

Pendant les 13e et 14e siècles, des vagues d'immigrants de Tahiti ont débarqué et absorbé le peuple indigène d'Hawaii. Les premiers colons connus de l'archipel hawaiien sont les voyageurs polynésiens. Les îles ont été visitées par les européens en 1778 par l'explorateur anglais Capitaine James Cook, qui nomma les îles Sandwich en l'honneur du comte anglais de Sandwich.

En ces temps-là, les îles étaient dirigées par des rois en guerre les uns contre les autres. Cook a été reçu par les indigènes avec étonnement et méfiance. Il fut finalement tué quand il mit pied à terre à Kealakekua Bay. Il semble qu'à l'époque de la visite de Cook, l'archipel était divisé en 3 royaumes: Hawaii, Oahu et Maui, et Lanai et Molokai.

L'unification des îles

A la mort d'un chef qui dirigeait alors Hawaii, Kamehameha (1736-1819) devînt roi. Dix ou douze ans plus tard, il avait 20 vaisseaux, qu'il avait achetés dans les îles. Il en a acheté d'autres encore auprès d’étrangers.

Ayant encouragé un esprit guerrier et introduit les armes à feu, Kamehameha attaqua les chefs des autres royaumes, jusqu'à ce qu'il prenne le pouvoir des tous ces royaumes en 1795. Des habitants de nombreuses parties d'Hawaii ne reconnurent jamais la souveraineté du royaume d'Hawaii établi par Kamehameha.

Ces gens furent simplement conquis. Comme la communauté internationale reconnaissant la propriété du Royaume d'Hawaii sur tout l'archipel, ces entités politiques rebelles disparurent.

Les missionnaires

Les missionnaires arrivèrent en 1820. Kamehameha III, qui dirigea de 1825 jusqu'à sa mort en 1854, prenait conseil auprès d'eux et les autorisait à prêcher pour la Christianisme. Ils établirent des écoles, développèrent l'alphabet hawaiien et l'utilisèrent pour traduire la Bible en hawaiien. En 1839, Kamehameha III garantit la liberté religieuse, et l'année suivante une monarchie constitutionnelle était mise en place.

La monarchie

En 1874, soutenu par les américains, Kalakaua fut élu Roi. Il considérait les habitants de descendance européenne ou américaine comme des envahisseurs, et il souhaitait restaurer l'ancien système de monarchie absolue, grâce auquel il pourrait contrôler le trésor public.

Celà provoqua la protestation des représentants de Grande Bretagne, de France et des Etats-Unis, de même qu'une opposition telle de la part des étrangers comme de certains natifs que la Roi fut obligé, après quatre jours d'embrasements populaires, de renoncer à son projet.

L'industrie du sucre

En 1848, le système de propriété terrestre féodale fut aboli, rendant ainsi la propriété privée possible et encourageant l'investissement privé dans l'agriculture. C'est à cette époque que l'industrie du sucre, lancée dans les années 1830, pris son envol.

Constamment menacés par les nations européennes souhaitant inclure Hawaii dans leur empire, les planteurs de sucres et des hommes d'affaires américains commencèrent à envisager l'annexion par les Etats-Unis. Un traité de réciprocité fut négocié en 1875.

Il fut renouvelé en 1884 mais sa ratification ne vint que 1887, quand un amendement donnant aux Etats-Unis le droit exclusif d'établir une base navale à Pearl Harbor fut rajouté. La quantité de sucre exportée vers les Etats-Unis augmenta fortement, et la finance américaine investit beaucoup dans l'industrie du sucre.

L'ascension de Liliuokalani au pouvoir

La Reine Liliuokalani fit le sermon de conserver la constitution de 1887. La séance législative de 1892, pendant laquelle quatre changement de ministre ont eu lieu, se prolongea 8 mois, surtout à cause de la détermination de la reine à faire passer des lois sur l'opium et les jeux de hasard, et d'avoir un cabinet soumis.

Elle fit ensuite changer la constitution, pour établir une monarchie absolue et retira le droit de vote d'un grand nombre de citoyens qui votait depuis 1887. Un comité de Sécurité fut mis sur pied lors d'une réunion publique, pour former un gouvernement provisoire et recréer les formations militaires de volontaires, abolies en 1890.

Le gouvernement provisoire, formé d'une grande assemblée de citoyens, se réunit pour décider de son action. Le Comité de Sécurité occupa les bâtiments du gouvernement et déclara l'abolition de la monarchie et officialisa un gouvernement provisoire.

Pendant ce temps, deux troupes de soldats volontaires arrivèrent et occupèrent les lieux. Sur les conseils de ses ministres, la Reine se rendit à contrecœur, en appelant aux Etats-Unis pour imposer son autorité.

La république

Un traité d'annexion fut négocié avec les Etats-Unis le mois suivant, juste avant la fin du mandat du président Benjamin Harrison, mais il fut révoqué en mars 1893 par le successeur de Harrison, le président Cleveland.

Une constitution pour la République d'Hawaii pris effet peu de temps après, avec S. B. Dole comme premier président. Un complot fut tenté pour renverser la république et restaurer la monarchie, mais un affrontement prématuré avec un escadron de police mis fin à leur plan.

L'ex-reine, chez qui des armes, des munitions et un certain nombre de documents compromettant furent découvert, fut arrêtée et emprisonnée neuf mois dans l'ancien château. En janvier 1895, elle renonça formellement à toutes ses prétentions au trône et fit serment d'allégeance à la république.

L'epoque moderne

A l'ouverture du mandat du président McKinley, en mars 1897, des négociations avec les Etats-Unis furent reprises. Hawaii fut officiellement annexée par une résolution du congrès peu après. Le transfert de souveraineté officiel pris place en août 1898, quand le drapeau des Etats-Unis fut issé au-dessus de l'Executive Building.

Une attaque à Pearl Harbor le 7 décembre 1941 par le Japon marqua l'entrée de l'Amérique dans la Seconde Guerre Mondiale. Hawaii servait alors d'importante base pour les opérations militaires du pacifique, et aida les Etats-Unis à vaincre le conflit dans le Pacifique.

Les citoyens d'Hawaii votèrent pour devenir un Etat à part entière en 1958. Le président Dwight Eisenhower signa une résolution en ce sens en mars 1959. Hawaii devint officiellement le 50e Etat le 21 août 1959.

En septembre 1992, l'île de Kauai fut dévastée par l'ouragan Iniki, le plus violent ouragan ayant frappé l'archipel du siècle. La bonne croissance démographique et économique dont Hawaii profitait depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale ralentit dans les années 1990. Le secteur du tourisme fut touché par les évènements tragiques du 11 septembre 2001, mais a depuis totalement repris son rythme normal.