Faune d'Hawaii


Les animaux à Hawaii

Les animaux natifs d'Hawaii ayant évolué dans un environnement sans prédateurs et sans rivaux, ils n'ont pas développé de défense naturelle comme des cornes, des poisons ou des moyens de camouflages. Quand les premiers polynésiens sont arrivés à Hawaii entre 500 et 800 après J.C., les scientifiques pensent qu'il y avait 67 espèces d'oiseaux endémiques. Un tiers de ces espèces sont maintenant vraisemblablement éteintes.

Les scientifiques n'ont pas découvert de reptiles, d'amphibiens, de moustiques, de pou, de puces ou même de cafard. Il y avait seulement deux mammifères indigènes, une chauve-souris cendrée (Lasiurus cinereus) et le phoque moine hawaiien. La chauve-souris a du être emportée par accident sur Hawaii, depuis le nord ou le sud de l'Amérique.

Le phoque moine hawaiien, un parent des phoques d'eau chaude des Caraïbes et de la Méditerranée, a été massacré presque jusqu'à l'extinction pour sa peau et l'huile de sa graisse pendant le XIXe siècle. Récemment, leur population a explosée.

La plupart des animaux hawaiiens se sont adaptés à leur nouvel environnement et sont devenus de nouvelles espèces. Aujourd'hui, près de 90% des animaux d'Hawaii sont endémiques, ce qui signifie qu'il n'existe nulle part ailleurs dans le monde.

Les examens gouvernementaux aux points d'entrée agricoles d'Hawaii permettent d'empêcher l'arrivée de nouvelles et indésirables espèces. Le meilleur exemple est peut-être le fait qu'Hawaii n'a presque pas de serpents, et que le peu qu'on peut trouver fait l'objet de programmes d'éradication intenses.

Hawaii a peu de mammifères indigènes, et la plupart l’intérieur des terres hawaiiennes sont habitées par des cochons sauvages, des chevaux, des moutons et chèvres apportés par les premiers colons. C'est sur Maui que vous avez le plus de chances de voir l'oie hawaiienne, une espèce en voie d'extinction, et l'"épée d'argent", une plante très rare.

Maui est aussi considéré comme la meilleure île pour observer des baleines à bosses pendant leur migration annuelle vers le lieu de leur naissance. Kauai a le plus grand nombre d'oiseaux natifs. C'est la seule île majeure où l'on ne trouve pas de mangouste, qui se nourrissent des œufs des oiseaux pondant à terre.

Des deux mammifères natifs d'Hawaii, la chauve-souris cendrée vit dans le parc national de Kokee, tandis que la phoque moine vient de temps en temps prendre un bain de soleil sur les plages les plus isolées d'Hawaii. Les cochons sauvages, les chèvres et les cerfs à queues noires sont des espèces allogènes qui sont chassées.

Sur l'Île Principale, des chevaux sauvages errent dans la vallée Waipio, des bovidés sauvages broutent sur les flancs du Mauna Kea tandis que les cochons sauvages, les chèvres et les moutons vagabondent dans les terres intérieures. Oahu a aussi des chèvres et des cochons sauvages dans ses vallées.

Les wallabys des rochers, accidentellement importés en 1916, habitent la vallée Kalihi. Bien que rarement aperçu, les wallabys intéressent les zoologistes car ils semblent être une sous-espèce éteinte dans leur Australie d'origine.

Plus d'espèces d'oiseaux se sont éteintes à Hawaii dans les 200 dernières années que dans le reste du monde. Des 67 espèces natives, 23 sont éteintes et 30 en voie de l'être. Même la corneille hawaiienne, l'alala, est menacée.

L'aeo, l'échasse hawaiienne, un oiseau de 40 centimètres de long avec une tête noire, la partie supérieure noire, le ventre blanc et des longues pattes roses, peut être trouvés dans les zones humides protégées, comme le Sanctuaire de la Vie Sauvage de Kanaha sur Maui (où il partage son habitat naturel avec la foulque hawaiienne), l'Etang de Kealia sur Maui et le Refuge National de la Vie Sauvage de Hanalei sur Kauai, qui abrite également le canard hawaiien.

Le Nene est l'oiseau macotte d'Hawaii. Il a échappé à l'extinction grâce à des lois et un programme de reproduction en captivité. Les 500 nenes en vie aujourd'hui peuvent être vu dans seulement 3 endroits: au parc national d'Haleakala sur Maui, dans le sanctuaire d'oiseaux du parc national de Mauna Kea et sur les flancs du Mauna Kea sur l'Île Principale.

Le seul reptile valant la peine d'être mentionné est le gecko, qui fait environ 10 centimètres de long et aiment vivre dans la maison de gens. Le gecko est inoffensif et l'avantage d'en avoir un chez soi est qu'il mange les cafards.

Environ 680 espèces de poissons habitant les eaux hawaiiennes sont connues. Parmi celles-ci, 450 espèces restent à proximité des récifs et des zones côtières. Et de ces 450 espèces, 27 pourcent sont natives d'Hawaii et ne se trouvent nulle part ailleurs au monde.

Durant les millions d'années pendant lesquelles les îles ont jaillies du fond de l'océan, les courants océaniques, principalement du sud-est de l'Asie, ont apportés des milliers d'animaux marins et de plantes dans les récifs hawaiiens. Parmi ceux-ci, environ 100 espèces environ s'y sont adaptées et épanouies.

La murène et le congre sont les anguilles les plus fréquentes à Hawaii. Les murènes sont généralement dociles sauf si elles se sentent provoquées ou quand il y a de la nourriture aux alentours. Malheureusement, certaines murènes semblent avoir été nourries par des plongeurs et associent dorénavant les plongeurs avec la nourriture. Elles peuvent donc devenir agressives sans raison apparente.

Le poisson perroquet, l'un des plus gros et des plus colorés des poissons des récifs, peut atteindre la taille d'un mètre de long. Ils sont faciles à reconnaître, leurs dents de devant sont soudées ensemble, formant comme un bec qui leur permet de se nourrir en raclant les algues sur les roches et les coraux.

Ces rochers et ces coraux passent à travers le système digestif du poisson perroquet et se transforment en sable. En fait, la plupart du sable blanc trouvé à Hawaii est de l'excrément de poisson perroquet. Un gros poisson perroquet peut produire une tonne de sable par an. Les espèces de poissons perroquet natives sont le Yellowbar, le Regal et le Spectacled.

Les baleines à bosses sont des visiteurs populaires qui viennent à Hawaii pour se reproduire et vêler chaque année, de novembre à avril, avant de retourner en Alaska. Sur chaque île, vous pouvez embarquer pour une croisière qui vous permettra d'observer ces majestueuses créatures.

Vous pouvez aussi les apercevoir depuis la terre, les baleines pouvant atteindre une taille de 14 mètres, quand l'une d'entre elle saute hors de l'eau, vous pouvez la voir à des kilomètres. Les baleines à bosses font partie des plus grosses baleines que l'on trouve à Hawaii, mais d'autres baleines, comme la baleine-pilote, le cachalot, le faux orque, le dauphin d'Electre, la Feresa attenuata et les Ziphiidaes, peuvent être rencontré, surtout dans les eaux calmes de la côte de Kona (Île Principale).

Environ 40 espèces de requins habitent les eaux d'Hawaii, depuis l'inoffensif requin-baleine, qui n'a pas de dents et est tellement docile qu'il laisse fréquemment les plongeurs glisser sur son dos, au plus sauvage et rare grand requin blanc. Les plus répandus des requins sont le requin dagsit et le Carcharhinus limbatus.